Apprentis d'Auteuil

Le Quartier Graslin fête Noël avec Apprentis d’Auteuil

 

ET

Du 18 au 24 décembre, sept restaurateurs du Quartier Graslin s’engagent auprès des jeunes de la fondation Apprentis d’Auteuil en menant des actions solidaires pour la semaine de Noël. Les dons collectés permettront de financer les actions en faveur de la lutte contre le décrochage scolaire du lycée hôtelier Daniel Brottier d’Apprentis d’Auteuil à Bouguenais.

Le 24 décembre 2016, le restaurant Charles H situé au cœur du Quartier Graslin avait reversé l’intégralité de sa recette au Lycée professionnel hôtelier Daniel Brottier à Bouguenais afin de financer l’achat de matériel pédagogique et l’accompagnement de jeunes en internat. Plus de 2100€ avaient ainsi été collectés.

Fort de cette expérience, Charles Le Gaillard, propriétaire du Charles H, a lancé un appel solidaire aux restaurateurs du quartier qui ont répondu largement présents. Cette année, ce sont donc 7 restaurants qui s’impliqueront dans une opération de collecte en faveur des jeunes accueillis à la fondation.

Ainsi, du 18 au 24 décembre, des points de collecte seront placés dans les restaurants partenaires où clients et promeneurs seront invités à venir déposer leurs dons. Le 23 décembre, des animations seront également proposées comme la vente de vin chaud Chez Franklin (10 rue Franklin) ou encore des photos avec le Père-Noël au Charles H (Place Graslin). L’intégralité des fonds collectés sera reversée au profit des actions de lutte contre le décrochage scolaire du lycée hôtelier Daniel Brottier d’Apprentis d’Auteuil à Bouguenais.

Cette opération menée sous le parrainage du Charles H, sera présentée aux autres commerçants du quartier Graslin dans l’objectif de les inviter à s’associer à cet élan de solidarité.

Affiche v4

Restaurants Partenaires de l’opération :

 

Les fonds collectés financeront les actions de lutte contre le décrochage scolaire du lycée hôtelier Daniel Brottier d’Apprentis d’Auteuil à Bouguenais.

Charles Le Gaillard, 29 ans, propriétaire du Charles H, explique comment ce projet est né de son parcours personnel et d’un souhait particulier de s’adresser aux jeunes confrontés à des difficultés :

« J’ai arrêté l’école en 4e. Etre collégien, pour moi, c’était un calvaire. Je faisais une faute à chaque mot, j’étais nul en maths, j’étais nul partout, on me disait toujours « tu ne feras rien ». J’ai commencé à travailler très jeune. Une personne m’a fait confiance et elle m’a donné cette confiance que j’avais perdue. Elle m’a fait prendre conscience que tout était possible, que j’étais très bon quand je faisais ce que j’aimais.

Je me suis construit grâce à des personnes comme elle qui m’ont fait confiance et qui m’ont poussé à toujours croire en mes idées. Ce qu’il faut apprendre avant tout, c’est essayer de savoir ce qu’on veut faire dans la vie. C’est ce qu’il y a de plus dur à comprendre. J’ai fait ce que j’avais envie de faire, ce n’est pas arrivé tout seul, mais je sais que c’est possible. Le rôle de l’entreprise c’est de donner envie, en faisant confiance, en donnant des responsabilités, en valorisant.

Apprentis d’Auteuil fait confiance à des jeunes, comme moi à l’époque on m’a fait confiance. Beaucoup des enfants qui sont accompagnés par cette fondation démarrent leur vie de façon pas juste. Je souhaite contribuer à aider des jeunes qui peuvent avoir l’impression qu’on les laisse tomber, je veux leur dire qu’il y a beaucoup de gens qui pensent à eux et qui sont là pour les aider. »

Psst : le Père Noël à un message pour vous –  Chuuut……

 

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire - tous les commentaires sont sujets à modérations.