Apprentis d'Auteuil

La MECS St Sébastien arrive à St Jacques de Compostelle

# 5 St Jacques Aout 2017« On l’a fait, on l’a fini ! » et ce dernier cri final « Ultréïa ! » sur la place sur la place de l’Obradoiro devant la cathédrale de Saint Jacques de Compostelle ce vendredi 18 août resteront gravés longtemps dans les mémoires des jeunes et adultes qui avaient commencé ce chemin de St Sébastien à St Jacques en août 2015.

Depuis 2015, la Maison d’enfants à caractère social (MECS) Saint Sébastien (située près d’Évreux) chemine par tronçons vers Compostelle…

D’Évreux, ils sont passés par Chartres, Tours, Poitiers, Dax, Saint-Jean-Pied-de-Port, Irun, Gernika et, cet été, ils ont parcouru leur dernière étape.  Nous les avions suivis sur ce chemin, ils reprennent la parole pour nous partager, à travers quelques chiffres et surtout des témoignages, la fin de leur route et ce qu’ils en retiennent.

Ce seront au total 600 kms sur 5 semaines qui auront été parcourus à pieds sur ce chemin de St Jacques balisé différemment : en France,  par des traits bleus, jaunes, parfois rouge et blanc (GR), et en Espagne par des grandes flèches jaunes partout sur des murs de maisons, sur la route, des arbres et sur les derniers 100 kms par des bornes tous les 500 m… difficile donc de s’égarer du chemin.

19 jeunes  et 7 adultes auront marché au moins 100 kms sur ce chemin de St Jacques sur les différentes étapes :

#1 Chartres Aout 2015   # 2 Poitiers Avril 2016

#1 Août 2015 : Evreux-Chartres                      #2 Printemps 2016 : Tours-Poitiers

#3 St Jean Pied de Port Aout 2016    # 4 Guernica Avril 2017

#3 Août 2016 : Dax-St Jean Pied de Port                        #4 Printemps 2017 : Irun-Guernica (Espagne)

Et cet été 2017, dernier tronçon : Sarria – St Jacques de Compostelle (Espagne). 3 jeunes, Romain, Satnam et Harpreet, ont fait partie de la première marche et seul Satnam  15 ans aujourd’hui, aura parcouru la totalité des 600 kms à pied.

Que dire de cette expérience, car c’en était une pour tous, jeunes et adultes, de l’ordre d’un challenge personnel et collectif. Qu’avons-nous découvert ?

# 5 St Jacques Aout 2017Loïc : la marche, la randonnée  je ne connaissais pas cette activité. C’est vraiment une découverte et une révélation.

Harpreet et Satnam : St Jacques. Il devait être connu pour que tant de monde marche aujourd’hui encore vers lui.

Maurice : l’Hospitalité et l’esprit jacquaire. La solidarité et l’entraide entre nous marcheurs et  la gentillesse des responsables d’hébergement sur ce chemin.

Romain : «Ola, Buen Camino ! » dit au moins 100 fois par jour

Thomas : Quand on veut, on peut !

Antoine : La motivation et l’implication des jeunes, cela s’est traduit par une super cohésion entre nous. L’arrivée extraordinaire  sur la place a été à l’image des efforts fournis de chacun durant cette semaine, extraordinaire !

Philippe : une découverte sur ces deux ans ? Le parallèle entre la marche et la vie ou nos vies. Pour quoi et vers quoi  je marche ? Pour quoi je vis ? Quel sens à ma vie ? Quelle flèche, quel balisage suivre ? Qu’est-ce que je mets dans mon sac à dos pour qu’il ne soit pas trop lourd à porter, quel nécessaire ?  Dans les côtes ou moments difficiles, suis-je seul ? Sur qui je peux compter, qui m’encourage ?  Bien arriver et finir sa marche. Arriver au bout de son projet…. Marcher pour (et) grandir. Bref durant ces deux ans je me suis fait des vrais compagnons de marche,  de vie  et je sais que cette expérience partagée entre nous restera une borne, un jalon pour nos vies.

Philippe Faivre du Paigre, animateur pastoral, avec les jeunes et adultes de la MECS Saint Sébastien

 

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire - tous les commentaires sont sujets à modérations.