Apprentis d'Auteuil

Apprentis d’Auteuil Grand-Ouest

Fondation catholique reconnue d’utilité publique, acteur engagé de la prévention et de la protection de l’enfance, Apprentis d’Auteuil développe en France et à l’international des programmes d’accueil, d’éducation, de formation et d’insertion pour redonner aux jeunes et aux familles fragilisés ce qui leur manque le plus : la confiance. Opérateur direct en France, Apprentis d’Auteuil accompagne plus de 30 000 jeunes et familles dans plus de 230 établissements.

Présent dans le Grand-Ouest dans 15 départements, Apprentis d’Auteuil Nord-Ouest y accompagne aujourd’hui chaque année plus de 4 000 jeunes et familles. Ses 58 établissements et dispositifs proposent des réponses aux difficultés que jeunes et familles peuvent rencontrer dans leurs parcours d’éducation, de formation, d’insertion, de construction de la parentalité.

Le Quartier Graslin fête Noël avec Apprentis d’Auteuil

 

ET

Du 18 au 24 décembre, sept restaurateurs du Quartier Graslin s’engagent auprès des jeunes de la fondation Apprentis d’Auteuil en menant des actions solidaires pour la semaine de Noël. Les dons collectés permettront de financer les actions en faveur de la lutte contre le décrochage scolaire du lycée hôtelier Daniel Brottier d’Apprentis d’Auteuil à Bouguenais.

Le 24 décembre 2016, le restaurant Charles H situé au cœur du Quartier Graslin avait reversé l’intégralité de sa recette au Lycée professionnel hôtelier Daniel Brottier à Bouguenais afin de financer l’achat de matériel pédagogique et l’accompagnement de jeunes en internat. Plus de 2100€ avaient ainsi été collectés.

Fort de cette expérience, Charles Le Gaillard, propriétaire du Charles H, a lancé un appel solidaire aux restaurateurs du quartier qui ont répondu largement présents. Cette année, ce sont donc 7 restaurants qui s’impliqueront dans une opération de collecte en faveur des jeunes accueillis à la fondation.

Ainsi, du 18 au 24 décembre, des points de collecte seront placés dans les restaurants partenaires où clients et promeneurs seront invités à venir déposer leurs dons. Le 23 décembre, des animations seront également proposées comme la vente de vin chaud Chez Franklin (10 rue Franklin) ou encore des photos avec le Père-Noël au Charles H (Place Graslin). L’intégralité des fonds collectés sera reversée au profit des actions de lutte contre le décrochage scolaire du lycée hôtelier Daniel Brottier d’Apprentis d’Auteuil à Bouguenais.

Cette opération menée sous le parrainage du Charles H, sera présentée aux autres commerçants du quartier Graslin dans l’objectif de les inviter à s’associer à cet élan de solidarité.

Affiche v4

Restaurants Partenaires de l’opération :

 

Les fonds collectés financeront les actions de lutte contre le décrochage scolaire du lycée hôtelier Daniel Brottier d’Apprentis d’Auteuil à Bouguenais.

Charles Le Gaillard, 29 ans, propriétaire du Charles H, explique comment ce projet est né de son parcours personnel et d’un souhait particulier de s’adresser aux jeunes confrontés à des difficultés :

« J’ai arrêté l’école en 4e. Etre collégien, pour moi, c’était un calvaire. Je faisais une faute à chaque mot, j’étais nul en maths, j’étais nul partout, on me disait toujours « tu ne feras rien ». J’ai commencé à travailler très jeune. Une personne m’a fait confiance et elle m’a donné cette confiance que j’avais perdue. Elle m’a fait prendre conscience que tout était possible, que j’étais très bon quand je faisais ce que j’aimais.

Je me suis construit grâce à des personnes comme elle qui m’ont fait confiance et qui m’ont poussé à toujours croire en mes idées. Ce qu’il faut apprendre avant tout, c’est essayer de savoir ce qu’on veut faire dans la vie. C’est ce qu’il y a de plus dur à comprendre. J’ai fait ce que j’avais envie de faire, ce n’est pas arrivé tout seul, mais je sais que c’est possible. Le rôle de l’entreprise c’est de donner envie, en faisant confiance, en donnant des responsabilités, en valorisant.

Apprentis d’Auteuil fait confiance à des jeunes, comme moi à l’époque on m’a fait confiance. Beaucoup des enfants qui sont accompagnés par cette fondation démarrent leur vie de façon pas juste. Je souhaite contribuer à aider des jeunes qui peuvent avoir l’impression qu’on les laisse tomber, je veux leur dire qu’il y a beaucoup de gens qui pensent à eux et qui sont là pour les aider. »

Psst : le Père Noël à un message pour vous –  Chuuut……

 

Rendez-vous au Concert Solidaire donné par les enfants de l’accueil de loisirs Bakhita

Les enfants de l’Accueil de loisirs Bakhita Affiche concert Bakhita( Bouguenais)  sont heureux de vous inviter au concert solidaire, qu’ils donneront le :

Dimanche 10 décembre 2017 à 15h00,  au profit du Téléthon

Ce concert aura lieu en l’église de Notre Dame des Apôtres à Bouguenais. .

Venez nombreux  !

 

 

 

 

 

La Fondation Georges Truffaut soutient le projet d’arboretum au lycée Sainte Jeanne d’Arc- Apprentis d’Auteuil

Depuis 2015, le lycée horticole et paysager Sainte-Jeanne d’Arc de Loches a développé un projet ambitieux : la création d’un arboretum. Cette année, la fondation Georges Truffaut a choisi d’apporter son soutien en remettant un chèque de 5 000 € aux jeunes et à leur l’équipes.

WP_20171107_14_09_35_Pro_LILe site de Loches rassemble un lycée horticole et paysager ainsi qu’un centre de formation continue qui accueille une centaine d’élèves dans un parc arboré de 7,5 hectares dont un arboretum de 1.3 hectares.

Le projet d’arboretum

Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet d’établissement et dans le développement du bac professionnel «  aménagements paysagers » qui nécessitent la mise en place de projets techniques ambitieux. Cet arboretum sert donc à diverses matières et est un lieu d’expression. L’arboretum est aussi une véritable encyclopédie vivante avec quelque 300 espèces de plantes que les élèves ont à connaitre dans le cadre de leur formation.

L’établissement souhaite ainsi mettre en lumière les activités proposées autour de la filière paysage pour valoriser le travail des élèves notamment auprès des entreprises.

Le Cabinet Chesneau lauréat du « prix RSE d’Apprentis d’Auteuil » 2017

Prix RSE 2017Depuis 2013, Apprentis d’Auteuil remet chaque année le prix RSE à une entreprise engagée pour les jeunes de la fondation.

Un jury composé de chefs d’entreprises, membres du Club des Ambassadeurs d’Apprentis d’Auteuil à Nantes et du Jazz Club Entreprises, a décerné  pour la 5ème année consécutive, le prix RSE d’Apprentis d’Auteuil.

Les Clubs d’Ambassadeurs d’Apprentis d’Auteuil rassemblent des dirigeants du monde économique qui mettent leurs compétences au service des jeunes. Ils font le lien entre la fondation et le monde de l’entreprise, partagent leurs expertises et réseaux et sont des relais de collecte et de communication.

La soirée de remise du prix RSE 2017 s’est déroulée le 27 septembre dernier au château de La Poterie à La Chapelle-sur-Erdre. Ce prix est destiné à récompenser et mettre en lumière les actions menées par un entrepreneur au profit des jeunes en difficulté accompagnés par Apprentis d’Auteuil dans l’Ouest.

Des nouvelles de « bâtisseurs d’Espérance » : 2 nouveaux séjours viennent enrichir l’album de la troupe !

Séjour Toussaint Bâtisseurs atelier techniques vocalesDepuis 15 ans la troupe régionale « bâtisseurs d’Espérance » a proposé à plus de 700 jeunes de retrouver confiance en eux par les arts du spectacle… Aujourd’hui le projet se défini comme vecteur du vivre ensemble.

En cette année anniversaire, et particulièrement aux dernières vacances de la Toussaint deux nouveaux séjours sont venus enrichir l’album de la troupe :

–          20 jeunes de 4 territoires de la région se sont retrouvés en gite pour se perfectionner au chant, et à l’expression scénique. Ils ont aussi commencé à écrire un nouveau chant dans le but de réaliser un nouveau clip en février 2018. Pour la majorité, ils découvraient ce qu’était « bâtisseurs d’Espérance ». « Pas facile d’affronter le regard des autres lorsque je chante, pas facile de trouver sa place quand je parle et comprends difficilement le français, pas facile de se concentrer et de gérer son stress » témoigne Wijdane, 16 ans… Mais au bout de 5 jours personne n’est pressé de repartir et chacun mesure et exprime le chemin parcouru. Wijdane, poursuit : « Je suis allé au-dessus de mes capacités, malgré les moments difficiles j’ai su persévérer, j’en garde une expérience extrêmement humaine, j’ai beaucoup progressé en allant vers les autres, j’ai joué un rôle, cela m’a redonné confiance, je me suis trouvé une famille, merci pour ce que chacun m’a apporté, merci d’avoir partagé avec les autres nos savoir-faire qui ont fait plaisir à tous : gâteaux, montage vidéo, animation des veillées »… Et chacun est reparti avec dans la tête plein de bons souvenirs et ce refrain du prochain chant de la troupe : « Parle avec ton cœur, parle avec ta voix, ai confiance en toi, baisse pas les bras ».